(Pour)Quoi

Depuis 10 ans, je griffonne.

Le monde m’émerveille et je me demande comment il marche. Pourquoi y-a-t’il 12 demi-tons dans une octave ? Pourquoi l’eau de ma douche est d’abord tiède, puis froide, puis chaude ? Est-ce que ça vaut le coût de marcher dans un escalator ?

Alors j’attrape un crayon, un bic, un brouillon, un bout de papier, un tableau noir, un coin de nappe. Et je satisfais ma curiosité. Ou plutôt, j’essaie. Apparemment, toutes les questions ne trouvent pas leurs réponses si facilement. Mais j’essaie tout de même.

Voici donc quelques-unes de mes tribulations dans les mondes étranges de la philosophie naturelle. J’espère que ces simples tentatives curieuses seront aussi plaisantes à lire qu’elles l’ont été à penser.

« Journey there, and see with eyes unclouded. » – l’Ancienne à Ashitaka, Mononoke Hime

C’est le plan, en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s